Chaudière fioul : type d’appareil, budget et approvisionnement

Se chauffer au fioul présente de multiples avantages, particulièrement dans les régions froides comme l’est de la France. Néanmoins, de nombreux Français ignorent le coût moyen de cette énergie, les précautions à prendre lors de la livraison du fioul et les types de chaudières dont ils peuvent s’équiper. Nous leur apportons un éclairage à ce sujet !

Le budget à prévoir pour se chauffer au fioul

Les habitudes de vie

De nombreux particuliers tirent profit de cette énergie pour se chauffer comme pour obtenir de l’eau chaude au quotidien. Quel budget accordent-ils à ce poste ? Difficile de répondre simplement à cette question tant de nombreux paramètres influent sur l’évolution du prix du fioul. Premier facteur, les habitudes des occupants d’une habitation. En effet, la consommation peut sensiblement varier entre un foyer qui a recours au fioul pour la production de toute l’énergie de l’habitation et ceux qui sollicitent seulement cette énergie pour le ravitaillement en eau chaude. La surface habitable est un autre facteur à prendre en considération, tout comme le nombre de pièces dont un logement est constitué ainsi que la hauteur du sous-plafond.

La région

Le type de chaudière utilisé et son ancienneté comptent parmi les autres caractéristiques qui déterminent la consommation en fioul d’un foyer. On pense au type d’appareil et à la température de chauffe. Les grandes pièces à vivre nécessitent davantage d’énergie pour être correctement chauffées. Pour déterminer le coût de cette énergie, il faut aussi tenir compte des conditions climatiques comme de l’isolation de votre habitation. Par exemple, l’installation de fenêtres à double vitrage dans les chambres à coucher est à l’origine d’une baisse de consommation de fioul de l’ordre de 25%.

Les Français qui se chauffent au fioul n’ont pas la même utilisation de leur chaudière selon leurs régions : une chaudière est bien plus sollicitée dans les communes où les températures sont régulièrement négatives pendant la période hivernale, à l’image de Chambéry, de Metz, d’Épinal ou encore de Belfort dans l’Est de la France. À titre d’exemple, un foyer occupant une maison de construction récente de 100 m2 ont besoin en moyenne de 1000 à 2000 litres de fioul pour subvenir à leurs besoins à l’année. La consommation de fioul avoisine les 5000 litres par an pour une famille qui vit dans une maison ancienne et dans une région plus froide.

La livraison de fioul dans l’est du pays

La procédure

Avant toute chose, nous conseillons vivement aux nouveaux clients de s’assurer que leurs installations sont bien aux normes. Si ce n’est pas le cas et qu’un problème survient, les personnes concernées n’ont aucune garantie d’être remboursées par leur assurance.

À chaque livraison de fioul, vous avez la responsabilité de préparer l’arrivée du camion et de maintenir l’accès à la cuve, tout en veillant à tenir éloignés d’éventuels animaux domestiques. Il est recommandé d’interrompre le fonctionnement de votre chaudière pour éviter que l’appareil n’absorbe les particules qui se trouvent au fond de la cuve, ce qui peut nuire à l’intégrité de l’installation. Vous sera remis à l’issue de l’opération un bon de livraison où sont principalement mentionnés la qualité du fioul, la quantité livrée et l’index volucompteur certifiant la quantité livrée. À compter du départ du livreur, patientez environ 2 heures avant de rallumer votre chaudière au fioul, pour vous assurer que les particules présentes dans le fioul retombent bien au fond de la cuve.

Le bon moment du réapprovisionnement

Vous ne savez pas forcément quand un ravitaillement devient nécessaire, et il est préférable d’anticiper avant que votre cuve soit complètement vide. En vous équipant d’une jauge barème ou d’un modèle électronique, vous pouvez suivre le niveau de fioul contenu dans la cuve. L’approvisionnement doit être planifié quand le niveau de combustible descend en dessous de 25%. Bien sûr, plus votre cuve bénéficie d’une grande capacité de stockage, moins vous avez à prévoir la venue d’un livreur. De Luzy à Genevrières, en passant par les communes les plus peuplées telles que Strasbourg, Lyon ou Dijon, vous pouvez faire appel à un réseau d’agences pour être approvisionné dans les plus brefs délais si vous résidez dans l’Est de la France.

Les types de chaudières à fioul

La chaudière traditionnelle

C’est l’appareil qui est à l’origine d’une combustion simple du fioul. La pompe dont elle est équipée a pour fonction d’aspirer le combustible de la cuve afin de l’acheminer jusqu’au brûleur. Au sein du “foyer”, le fioul s’enflamme et brûle, générant la chaleur qui réchauffe de l’eau stockée tout près de la chambre de combustion. Aspirée par une pompe, l’eau chaude passe par le conduit de chauffage puis est dirigée vers les dispositifs de chauffage.

La chaudière basse température

On distingue ensuite le modèle à basse température dont le fonctionnement s’apparente à celui d’une chaudière conventionnelle à la différence près que la température de l’eau de chauffage demeure plus basse (40 à 60°C). Un équipement qui dépense moins d’énergie et par conséquent favorise les économies à la fin du mois.

La chaudière à condensation

Cependant, des particuliers lui préfèrent la chaudière fioul à condensation. Comment fonctionne-t-elle ? Elle récupère une partie de la chaleur des fumées issues de cette combustion avant leur évacuation pour chauffer l’eau. Le rendement de cet appareil vis à vis d’une chaudière standard est amélioré de 15 à 20% et sa mise en place n’est pas plus complexe que celle d’une chaudière classique. La chaudière fioul à condensation a l’avantage d’être éligible à diverses aides et subventions de l’État, régionales, départementales ou encore locales.

Les alternatives

D’autres équipements servent à produire de l’eau chaude et à chauffer les habitations d’un certain nombre de Français. Nous songeons par exemple à une chaudière polycombustible (également appelée chaudière mixte) qui nécessite une installation complexe, mais offre un excellent rendement. Encore peu répandue, la chaudière micro cogénération a la particularité de produire à la fois de l’électricité et de l’eau chaude pour le chauffage ou les sanitaires.

La destination de la chaudière au fioul

Ces équipements sont susceptibles d’être installés à deux endroits différents dans une habitation. Il y a d’une part les chaudières dites murales, qui ont l’atout de prendre relativement peu de place et sont parfaitement indiquées pour les habitations de taille modeste. Des modèles peuvent s’inviter dans un placard sans déranger les occupants dans la mesure où ils sont silencieux. D’autre part, vous avez la possibilité de chauffer votre logement avec un modèle au sol. Il est caractérisé par sa robustesse, mais condamne un espace non habitable, généralement un local dédié.