Comment choisir un compresseur d’air industriel ?

Si vous dirigez une entreprise industrielle, vous aurez probablement besoin d’un apport d’air supplémentaire lors d’un dysfonctionnement ou d’un pic de production dans votre usine à un moment ou à un autre. Pour ce faire, un outil pneumatique tel que le compresseur d’air industriel sera nécessaire pour l’amélioration de votre rendement. Le but de ce billet est de vous guider dans le choix et l’acquisition de votre compresseur d’air industriel. En effet, afin de disposer du meilleur outil, il est indispensable de tenir compte de certains critères essentiels. Découvrez donc dans cet article tous les éléments à considérer pour acheter le meilleur compresseur d’air industriel.

Qu’est-ce qu’un compresseur d’air industriel ?

Le rôle du compresseur d’air est d’alimenter les machines et équipements utilisés dans une industrie. Cet outil fonctionne selon un principe assez simple : à travers plusieurs dispositifs, il comprime de l’air qui sera ensuite employé pour l’alimentation d’autres appareils. Le système de cet outil pneumatique fonctionne grâce à un moteur mécanique. Cependant, certains modèles de compresseurs sont dotés d’un moteur diesel, électrique ou à essence.

Le compresseur d’air industriel est un équipement qui est très utilisé dans le secteur de l’industrie. On le retrouve souvent dans le domaine de la peinture, de l’imprimerie, de la pneumatique, de la restauration, etc.

Sur le marché, il existe plusieurs modèles et marques de compresseurs d’air industriels. Néanmoins, il convient de noter que cet outil est disponible sous deux formes principales : la forme mobile et fixe. Ainsi, vous avez le choix entre les compresseurs mobiles et fixes, les compresseurs sans huile compacts, légers et silencieux, les compresseurs lubrifiés, monobloc, vertical, horizontal… pour équiper votre usine.

Afin de sélectionner l’outil pneumatique qui convient vraiment à votre entreprise, il faudra tenir compte de certains points. Mais, avant toute chose, vous devez définir vos besoins et les machines qui seront alimentées par l’équipement. Après cette étape, vous pourrez procéder à l’achat de votre compresseur.

Compresseur

Les types de compresseurs d’air industriels

Sur le marché, il existe deux types de compresseurs d’air industriels : les modèles volumétriques et centrifuges. La majorité des outils proposés par les fabricants sont volumétriques. En d’autres termes, ce sont des appareils dont le mécanisme réduit le volume d’air pour le comprimer. Ces modèles sont généralement dotés de moteurs électriques et de différentes technologies.

Le compresseur d’air à piston

Ces compresseurs d’air industriels peuvent être monocylindres et monter jusqu’à 10 bars de pression. Néanmoins, vous pouvez trouver des modèles multi-étages qui permettent d’avoir une pression par paliers pouvant s’élever jusqu’à 400 bars. Économiques, ces appareils sont parfaits pour un usage par intermittence, car ils ne peuvent fonctionner que 35 minutes par heure.

Le principal défaut de ce type de compresseur est qu’il rejette l’air comprimé avec de l’huile. En conséquence, si vous avez besoin d’un air pur, vous devrez plutôt vous tourner vers les modèles sans huile ou installer un dispositif de filtration. Par ailleurs, les compresseurs à piston génèrent beaucoup de bruit, ce qui peut être assez pénible pour les travailleurs et les personnes se trouvant à proximité.

Le compresseur à vis

Il s’agit du modèle le plus utilisé dans les usines. Il fonctionne grâce aux vis hélicoïdales en lieu et place du piston. La pression fournie par cet équipement varie généralement de 5 bars pour un modèle mono-étagé à 13 bars pour un appareil disposant de plusieurs étages. Un compresseur à vis peut être exploité en continu, car il a un facteur de marche à 100%.

Le compresseur à palettes

Ici les palettes désignent des plaques qui coulissent dans un rotor excentré, ce qui comprime l’air. Le rendement énergétique offert par ces compresseurs est généralement intéressant, car ce sont des outils très compacts par rapport aux autres modèles.

À pression et débit identiques, ces appareils ont une vitesse de rotation moins élevée que celle des modèles à vis. Cela a pour avantage de limiter l’usure des pièces et de réduire les besoins en maintenance. Ainsi, l’appareil gagne en longévité.

Les compresseurs centrifuges

Il s’agit du deuxième type de compresseurs d’air industriels. Avec ces équipements, l’air est aspiré à travers l’outil lors de la rotation d’une roue à aubes. Ils fonctionnent suivant le même principe que les turbocompresseurs dans le secteur de l’automobile.

Ces appareils sont généralement utilisés pour obtenir un débit d’air ainsi qu’une pression plus importante, de manière continue. C’est la raison pour laquelle il est question du modèle employé dans les entreprises industrielles chimiques et énergétiques.

En outre, ces compresseurs sont souvent équipés d’un réducteur afin de faciliter le fonctionnement optimal du moteur. De fait, ils peuvent proposer un débit s’élevant à 500 000 m3/h pour une pression de 200 bars.

Quels sont les autres éléments à considérer pour bien choisir un compresseur d’air industriel ?

Pour bien sélectionner un compresseur d’air, il faudra déterminer la fréquence d’usage en fonction des besoins en air comprimé de vos machines. Ensuite, vous devez également considérer la durée d’usage en continu de votre outil. Si vous avez besoin d’un équipement qui fonctionne en continu, il est évident que vous ne choisirez pas un modèle dont le facteur de marche est de 50 ou 60% par exemple.

Ensuite, vous devrez déterminer la taille recommandée pour votre compresseur. Dans ce cas, il est indispensable de connaître d’abord la pression maximale dont vous avez besoin pour alimenter votre appareillage. En fonction de cet indicateur, vous pourrez avoir besoin d’un modèle à simple étage ou d’un compresseur multi-étagé.

Il faudra aussi déterminer le débit maximal dont vous avez besoin, c’est-à-dire la quantité d’air nécessaire pour alimenter les machines devant être branchées sur le compresseur. Lors de votre achat, il est préférable de prévoir une marge d’environ 30% par rapport aux besoins que vous avez définis afin d’éviter les mauvaises surprises.

La puissance du compresseur est également une donnée importante pour acheter le meilleur compresseur d’air industriel. Cependant, elle dépend de la pression et du débit dont vous avez besoin. Si vous optez pour un modèle avec une grande puissance, mais un faible débit, sachez qu’il sera plus adapté à un usage occasionnel et que son refroidissement requerra de longues pauses.

Enfin, il faudra également tenir compte du prix du compresseur. En fonction du type d’équipement choisi, le coût varie entre 70 et 16 000 euros.

18 janvier 2021 15 h 17 min

1280 total de vues, 0 aujourd'hui