Comment installer et entretenir un rafraîchisseur d’air ?

Confort de vie : installer et entretenir un rafraîchisseur d’air

Plus efficace qu’un ventilateur, et moins cher qu’un climatiseur à l’achat comme à l’usage, le rafraîchisseur d’air est le compromis idéal pour ceux et celles d’entre vous qui cherchent à contrer la canicule à la maison, au bureau ou même dans un camping-car à moindre frais. Qu’est-ce qu’un rafraîchisseur d’air ? Comment fonctionne-t-il ? Et comment l’installer ? On vous dit tout dans ce petit guide pratique.

Qu’est-ce qu’un rafraîchisseur d’air et comment ça marche ?

Le rafraîchisseur d’air est un appareil de refroidissement d’air par évaporation. En cela, il s’agit d’un moyen simple, économique et, surtout écologique de contrer la canicule en été dans les petites pièces et les bureaux. Généralement, ce type d’appareil inclut deux fonctions, à savoir la ventilation et l’humidification de l’air. Cette dernière fonction est bien pratique en été, période durant laquelle l’air peut devenir particulièrement sec dans certaines régions, causant des maux de gorge, des démangeaisons oculaires et même une certaine irritabilité au quotidien. Lorsque l’hygrométrie est insuffisante, vous pourrez également souffrir d’un desséchement de la peau et de problèmes de régulation de la température corporelle (thermorégulation). C’est pourquoi la sensation de fraîcheur dans une pièce est plus importante lorsque l’air humide y est diffusé de façon homogène. Vous souhaitez en savoir plus sur ces appareils ? Plus d’infos sur les rafraîchisseurs d’air ici. 

Concrètement, comment fonctionne un rafraîchisseur d’air ? L’appareil fonctionne selon un principe mécanique très simple. Avant toute chose, il faut remplir le réservoir d’eau, et y glisser un pain de glace pour refroidir l’eau. Il faut savoir que plus l’eau est froide, plus le rafraîchisseur d’air sera efficace et arrivera à abaisser la température ambiante de la (petite) pièce. L’appareil est muni d’une pompe qui remonte cette eau au filtre tampon. Ensuite, l’air chaud aspiré est propulsé à travers ce filtre humidifié. Résultat : il est refroidi, ce qui entraîne une légère baisse de la température. Moins puissant qu’un climatiseur, mais aussi plus économe et plus facile à installer, le rafraîchisseur d’air convient à des pièces dont la surface varie de 15 à 25 m². En moyenne, il arrive à baisser la température ambiante d’une pièce n’excédant pas cette superficie de 2 à 4 °C. 

Rafraîchisseur d’air : comment l’installer ?

Le gros avantage du rafraîchisseur d’air est qu’il est très simple à installer. Contrairement à un climatiseur split ou mobile, vous n’avez pas besoin de prévoir d’évacuation d’eau (gaine, trou dans le mur, etc.). C’est donc une bonne alternative pour les locataires. L’appareil est généralement équipé de roulettes pour le déplacer plus facilement d’une pièce à l’autre, et dispose de plusieurs vitesses de ventilation et d’autres options pratiques. Pour profiter pleinement des capacités de refroidissement de l’appareil, nous vous conseillons de toujours le mettre sur une surface plane, et loin de toute source de chaleur. Aussi, veillez à ne pas diriger le flux d’air vers vos murs ou meubles, au risque de les endommager par l’humidité produite par l’appareil. 

Par ailleurs, pour un rafraîchissement optimal, faites en sorte de contrôler régulièrement le niveau d’eau du bac. Si vous souhaitez le remplir, tenez compte des niveaux « mini » et « maxi » indiqués par les graduations. Idéalement, ajoutez un pain de glace ou des glaçons à l’eau. De temps à autre, pensez à aérer la pièce pour qu’elle ne soit pas saturée en humidité.

Comment entretenir un rafraîchisseur d’air ?

A l’instar de l’installation, l’entretien du rafraîchisseur d’air est également très facile. Tout ce que vous aurez à faire, c’est nettoyer le réservoir d’eau de manière régulière afin d’éviter les dépôts calcaires, surtout si vous vivez dans une région où l’eau du robinet est particulièrement dure. Il est tout aussi important de nettoyer le préfiltre pour éliminer les poussières et les autres grosses particules. N’oubliez pas de débrancher l’appareil avant toute intervention pour des raisons évidentes de sécurité.

Il est possible que vous soyez amené à changer le tampon d’humidification plus souvent si l’eau que vous utilisez est très calcaire. Dans ce cas, le filtre se calcifie et perd en rendement sur la durée. Généralement, vous devrez le nettoyer au moins une fois par mois. Quant au réservoir d’eau, il est essentiel de le vidanger si vous n’utilisez pas l’appareil pendant quelques jours. Aussi, à défaut de nettoyage régulier, des dépôts calcaires peuvent apparaître. Mais pas de panique, vous pouvez vous en débarrasser avec un peu de vinaigre blanc. N’oubliez pas de rincer abondamment. Et lorsque vous n’avez plus besoin de l’appareil, attendez qu’il sèche complètement avant de le ranger.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.

20 mars 2021 9 h 14 min

479 total de vues, 1 aujourd'hui