Construire avec des matériaux écologiques

Aujourd’hui, nos préoccupations sont principalement portées vers le respect de la planète grâce à l’utilisation au quotidien de produits moins polluants et respectueux de l’environnement. Le secteur du bâtiment, spécialiste de la rénovation et de la construction s’efforce depuis plusieurs années de proposer d’innovantes solutions pour offrir des alternatives écologiques. Découvrons ces matériaux, naturels ou crées pour la construction qui font du bien à la planète.

Les matériaux naturels, une valeur sure

Grand économe en énergie, le bois reste une valeur sure en étant un excellent isolant thermique, résistant au temps et aux séismes, et en minimisant les risques d’allergies. Il est utilisé pour les structures et ossatures de bâtiments, les parquets et les extérieurs de jardins. Sa déclinaison récente en parpaing a l’avantage d’être facile à monter et il se veut bien plus léger qu’un parpaing en béton. La paille est un puissant isolant et à l’avantage d’être très économique. Associée à une ossature bois (au coût plus élevé qu’une ossature standard), l’utilisation de la paille est une excellent alternative écologique et accessible. Son utilisation est de plus en plus répandue dans l’écoconstruction. La brique en terre cuite se révèle aussi être un matériau entièrement naturel puisque fabriqué avec des argiles cuites et offrant un confort thermique deux fois supérieur à un parpaing en béton. La brique pleine est généralement utilisée pour la construction quand la brique creuse sert à la finition et la décoration. Les matériaux naturels ont la côte mais les nouvelles propositions des constructeurs de béton sauront aussi vous séduire.

Béton et écoconstruction

Le béton de chanvre est de plus en plus sollicité, de par ses facultés performantes en matière d’isolation thermique, phonique et son élasticité. Ce béton est fabriqué à partir de débris de chanvre et d’un liant à base de chaux, naturels et respectueux de l’environnement. Le béton traditionnel, autrefois stigmatisé comme la bête noire écologique pour son impact carbone principalement dû à celui du ciment utilisé (sa fabrication étant très polluante), fait un retour en force. De nouveaux bétons ont fait leur apparition dans le secteur de la construction durable, notamment le béton bas carbone renvoyant à l’utilisation d’un ciment bas carbone donc très peu polluant. Ce ciment de nouvelle génération est utilisé pour la conception de fondations, dalles, escaliers, bordures, caniveaux et blocs de béton. Un ciment plus « vert » possédant d’excellentes résistances mécaniques et pouvant diviser le bilan carbone par 5 par rapport à un ciment classique. Il est clair que ce ciment dévoile un avenir positif dans le milieu de la construction et de la rénovation, qui profitera à tous les particuliers et les professionnels. Les immeubles, bâtiments industriels et buildings du monde entier construits en béton, s’ils ne suscitent pas un émerveillement esthétiques, auront au moins un atout écologique à faire valoir.

Ce nouveaux ciment, matériau écologique provient de sources qui ne sont pas néfastes pour l’environnement et il entraîne par conséquent une réduction importante de déchets lors de sa fabrication et un impact carbone plus que satisfaisant. L’empreinte nocive des matériaux d’antan s’efface peu à peu, présageant un espoir pour la planète. Et le retour en force de l’utilisation des matériaux entièrement naturels finit d’achever un tableau idyllique de l’écoconstruction contemporaine.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.