Fournisseur d’électricité : qu’est-ce que l’éléctricité verte ?

Une électricité verte, par définition, signifie une production d’électricité provenant de sources d’énergie renouvelables, c’est-à-dire qu’elles sont inépuisables et peu polluantes.

En effet, la nature a bien fait les choses puisque, grâce essentiellement au soleil et à la Terre, elle permet un renouvellement quasi constant de ces ressources.

Aujourd’hui, en France, les fournisseurs d’électricité propose des offres à partir de l’énergie solaire incluant le photovoltaïque et le thermique, l’énergie éolienne, l’énergie marémotrice, l’énergie hydroélectrique, la géothermie et la biomasse.

De plus, ces fournisseurs sont assujettis à l’obligation de prouver l’origine renouvelable (production ou achat) de l’électricité fournie. Au regard des enjeux écologiques actuels, entre pollution, rareté des ressources et coût prohibitif, il est urgent de rechercher des modes de production et de consommation alternatifs.

Les différents types d’énergies renouvelables et l’électricité

L’énergie solaire : le soleil est la source de presque toutes les énergies existant sur notre planète, grâce à la chaleur produite par ses rayons. L’énergie solaire thermique utilise ce rayonnement directement par l’intermédiaire d’appareils tels que chauffe-eau ou chauffage solaire, ou indirectement : la chaleur du soleil est transformée. Par exemple, une centrale thermodynamique va “doper” l’énergie solaire avec des miroirs pour la transformer en électricité. Le photovoltaïque est également une énergie solaire produisant de l’électricité à l’aide de panneaux qui captent la lumière. Ces panneaux transforment les ondes électromagnétiques du soleil en électricité.

L’énergie marémotrice provient du mouvement des marées. De la même façon, des moulins à marée pompent cette énergie et la transforment en électricité. Néanmoins, il existe peu de sites de captage dans le monde car ils contraignent à des aménagements particuliers.

L’hydroélectricité consiste à convertir l’énergie d’un courant d’eau en énergie mécanique grâce à une turbine puis en énergie électrique à l’aide d’une génératrice.

La géothermie utilise l’énergie produite dans les profondeurs de la Terre pour la transformer en chaleur. Cette énergie thermique peut être convertie à son tour en électricité.

Enfin, la biomasse est issue de la transformation chimique et/ou de la combustion de matière organique (végétaux, champignons) : la chaleur dégagée peut donc produire de l’électricité. Elle est la première source d’énergie renouvelable.

Principe de fonctionnement d’une électricité verte

Plusieurs certifications sont nécessaires pour avoir l’autorisation de produire ou vendre une électricité verte. 

Tout d’abord, la Garantie d’Origine est un document officiel délivré par un organisme indépendant et habilité par l’Etat qu’un fournisseur d’électricité doit obtenir. Ce document précise l’origine de l’électricité et son mode de production, permettant ainsi au consommateur de faire son choix en toute connaissance de cause. Chaque producteur peut obtenir une Garantie d’Origine pour 1 mégawatt-heure d’électricité verte produit. Le client, en acquérant autant de Garanties qu’il consomme de MGh, participe de cette manière à la traçabilité du produit et au développement d’une énergie verte. Si le fournisseur ne peut procurer ce document, c’est que l’électricité est issue d’un mix résiduel, c’est-à-dire ayant diverses origines pouvant provenir du nucléaire ou du charbon par exemple.

Face au réchauffement climatique, les consommateurs optant pour des énergies vertes sont en constante progression puisqu’ils ont pris conscience que les énergies fossiles sont à l’origine des gaz à effets de serre, des émissions de CO2 et particules fines. Même si elles ne sont pas totalement “propres”, les énergies renouvelables restent la solution la moins agressive pour notre environnement à l’heure actuelle.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.