Je me lance dans la rénovation de la salle de bain

La salle de bain est une des pièces clé de la maison. On la souhaite confortable et chaleureuse pour s’y (re)faire une beauté au quotidien. Mais il faut également qu’elle soit pratique : organiser l’espace pour l’adapter à la taille de sa famille, prévoir des rangements accessibles et suffisants pour accueillir produits et accessoires.

Le meuble de lavabo

Rien qu’à lui tout seul, le meuble lavabo est un bon point de départ pour le projet « rénovation de salle de bain ». Ces meubles peuvent être équipés d’une ou deux vasques. La taille de la pièce me permet-elle d’installer un grand plan avec 2 lavabos ?  En ai-je l’utilité ou n’est- t-il pas plus utile de prévoir une colonne de rangement ? Il existe des ensembles plan de vasque avec un meuble de salle de bain assortis, à poser ou à encastrer. L’avantage du choix d’un meuble complet, contre un simple lavabo, est qu’il cache parfaitement les canalisations, pas toujours esthétiques.
Vient ensuite la question du style : que vous soyez plutôt classique ou design, il existe une large gamme permettant de satisfaire à tous les goûts.

Douche ? ou bain ?

C’est LA question ! Choisir entre la praticité d’une douche rapide – ce qui ne l’empêche pas d’être un moment de plaisir grâce à tous les accessoires dorénavant disponibles comme l’installation de jets massants. Ou choisir une baignoire dans laquelle se prélasser des heures durant. Avant de vous lover dans le bain, vous avez un choix à faire. On vous aide (c’est le but) : la contrainte d’espace vous accompagnera certainement à prendre la bonne décision.
Les chanceux en terme de place pourront même opter pour les deux !

Je me lance dans la pose de la faïence ?

Je rénove ma salle de bain

Pour recouvrir les murs de cette pièce humide, on opte souvent pour une faïence. Commencez par faire le choix des carreaux – qui peut s’avérer compliqué vu l’étendue des gammes de style, couleurs, tailles. Munissez-vous également des indispensables : croisillons, colle à carrelage, produit pour joints.
Pour attaquer, il est indispensable d’avoir une surface de pose bien plate. Pensez à reboucher les trous éventuels. Si vous recouvrez un ancien carrelage, la surface peut s’avérer trop lisse. Il faudra prévoir un de griffer (à l’aide d’une meuleuse) pour piqueter légèrement et créer l’adhésion.
Prenez quelques minutes pour réfléchir au positionnement des carreaux. Il est toujours plus simple de commencer par un carreau entier. Vous pourrez réaliser les découpages nécessaires à l’aide d’une carrelette ou d’une découpeuse à disque.
Armé de la truelle, il est temps de badigeonner le mur de colle et de poser les premiers carreaux, à  séparer de croisillons. Pensez bien à vérifier régulièrement l’horizontal avec le niveau.
Le dernier carreau est enfin posé ! Repos ? Non, pas tout de suite : n’oubliez pas d’ôter les croisillons. Quant aux joints, ils attendront 24h, le temps de séchage.

Et la plomberie dans tout ça ?

Pour tout ce qui touche aux raccordements, sauf à être qualifié, le plus sûr est certainement de faire appel à un professionnel du métier. Déléguer une partie du chantier de rénovation, pour s’assurer une installation qualitative, ne vous ôtera pas le mérite du reste du travail réalisé de vos petites mains.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.

9 octobre 2019 14 h 48 min