Je profite des beaux jours pour aménager mon extérieur

Et voilà, il est de retour : c’est le printemps. Alors, même si avoir un extérieur harmonieux est important tout au long de l’année, on avoue qu’on y porte plus d’attention avec les beaux jours. On y met aussi certainement un peu plus d’énergie notamment grâce aux températures qui remontent. Pour ne pas gaspiller toutes ces bonnes intentions, il y a quelques règles à respecter pour faire de votre humble jardin/ balcon / courette, un véritable petit paradis auquel Versailles n’aura rien à vous envier.

Les 4 principes fondamentaux du paysagisme
L’aménagement de jardin repose sur 4 règles. Les suivre c’est s’assurer un joli dehors qu’il soit petit, grand, arboré, ou vallonné. Il s’agit de l’ordre, la proportion, l’unité et la simplicité. Ces fondamentaux relèvent d’un métier : le paysagisme. Il ne s’improvise pas : on ne parle pas d’un simple jardinier. Afin de créer votre projet personnalisé d’extérieur, il procède, en bon technicien, à une analyse complète de votre environnement : type de sol, climat, surface, et aménagements divers. En effet, la globalité de votre espace extérieur ne sera pas forcément dédié à la verdure. Il doit intégrer des espaces de jeux, parfois une piscine et ses contraintes, ainsi que des allées et des voies d’accès au domicile.

Ne pas oublier
Procédons par ordre : plusieurs paramètres sont à prendre en compte, et donc à harmoniser. En fonction de votre jardin, certains ne vous concerneront pas. Néanmoins, il est important de bien tous les rappeler pour un aménagement réussi. Un extérieur est composé d’espace vert, de clôture (en végétal et/ou en maçonnerie) et de mobilier. Sachez que vous n’êtes pas obligé de vous lancer dans la globalité des travaux paysagers mais que des Professionnels du métier seront ravis de vous conseiller et de se substituer à vous.

Pour un lieu apaisant
Quand on pense aménagement extérieur, on pense verdure. Les questions sont nombreuses : pelouse en semis ou gazon synthétique ? Arbustes ou fruitiers ? Vais-je également installer des galets ou des copeaux ? L’unité doit rester bien en tête au moment de faire ces choix : pas trop de matériaux différents, pas trop de couleurs. La notion d’arrosage est à prendre en compte également si on compte l’automatiser. Le type d’arrosage sera également important si on a opté pour une clôture végétale, soit une haie. Cette dernière n’exclura d’ailleurs pas le questionnement quant au grillage, au(x) brise-vues ou encore aux murets. Au programme de la maçonnerie paysagère, il faudra aussi tenir compte des allées et des traverses. Les matériaux utilisés devront se fondre dans la globalité de votre projet.

Pour un espace dédié aux plaisirs simples
Pour leur extérieur, d’autres penseront avant tout au farniente, à la bronzette ou  à un bon gueuleton. La question de la terrasse sera à l’ordre du jour. A quel endroit sera-t-elle la plus idéalement positionnée ? Une terrasse en bois s’harmonisera-t-elle avec mes choix végétaux ? Quant au mobilier, ne l’oublions pas. Restons mesuré sur ses proportions : inutile d’installer une grosse fontaine dans un petit espace. Maintenant que votre projet a pris forme, on fignolera avec le choix du salon de jardin, du transat et des éventuels pots, tout en gardant en tête que : la répétition, plutôt que l’accumulation, est un ravissement pour l’œil.

2 avril 2021 14 h 30 min

238 total de vues, 1 aujourd'hui