Le monte meubles, l’allié de votre déménagement

Selon une étude OpinionWay, environ 3 millions de déménagements ont lieu chaque année dans l’Hexagone. Vous comptez parmi ces Français qui doivent changer de lieu de résidence à Paris ou dans ses environs ? Il vous faut préparer au mieux cet événement et potentiellement envisager l’usage d’un monte meubles. Vous vous faciliterez ainsi la tâche, et pourrez entamer sereinement votre nouvelle vie sans devoir bricoler vos meubles démontés et remontés plusieurs fois…

La préparation d’un déménagement francilien

Les personnes qui déménagement sans s’être organisées de manière consciencieuse se confrontent la plupart du temps à de nombreux écueils. Celles qui s’affranchissent de marquer les cartons ont des difficultés à trouver leurs affaires à l’issue de l’opération et elles ne savent pas quels objets doivent être manipulés avec précaution. L’absence d’un diable (chariot) est quant à elle susceptible d’être rédhibitoire si vous ne faites pas appel à des déménageurs et ne parvenez pas à mobiliser de “gros bras” parmi vos proches le jour J.

Outre les petites fournitures, il vous faut aussi songer au gros matériel de déménagement, sous peine de ne pouvoir déplacer le mobilier et équipements les plus imposants à la main. Si personne n’oublie de louer un camion, encore beaucoup de personnes n’imaginent pas avoir besoin d’un service complémentaire, comme un monte meuble. Dans les grandes villes notamment cette pratique se développe, et a tendance à séduire de plus en plus de Français partout dans l’Hexagone. Ainsi, la location de monte meubles à Paris par exemple n’est plus une chose si rare, et permet aux futurs locataires ou propriétaires de limiter les efforts et les soucis le jour du déménagement.

Location monte meubles

Qu’est-ce qu’un monte meubles ?

Également appelé élévateur de déménagement et monte-charge, ce dispositif est mis à contribution pour monter ou descendre des objets et charges de diverses natures. Frigo XXL, table de billard, commode aux dimensions impressionnantes… tous peuvent en principe être concernés si tant est que leur poids n’excède pas la capacité de l’élévateur.

À quelles occasions recourir à un monte-meuble ?

Diminuer le coût du déménagement

Vous commencez à vous rappeler des récents déménagements auxquels vous avez participé et vous n’avez pas le souvenir d’avoir vu vos amis en utiliser un ? Les conditions étaient peut-être très favorables aux principaux concernés. Or, convenez qu’ils ne sont pas nombreux les Franciliens étant à la fois dépourvus de pièces d’ameublement encombrantes et qui ont la chance d’intégrer un logement au rez-de-chaussée.

En premier lieu, et c’est sans aucun doute un argument fort recevable à vos yeux, le recours à un monte meubles peut vous permettre de réaliser des économies. Aucun paradoxe rassurez-vous : l’usage de cet équipement évite seulement fréquemment de solliciter des déménageurs supplémentaires, aboutissant à un devis plus avantageux ! Ainsi, du cœur historique de la Ville Lumière aux communes les plus éloignées des Yvelines ou de Seine-et-Marne, vous pourriez avoir besoin d’une location de monte-charge.

Éviter des détériorations

Ensuite, le monte meubles s’avère particulièrement précieux pour prévenir les chocs et les impacts. Pour vous abstenir de vous arracher les cheveux à chaque fois qu’un objet fragile est déplacé, vous avez tout intérêt à tirer parti de ce dispositif. Non seulement vous réduirez significativement le risque d’abîmer ce qui vous tient à cœur et doit s’inviter dans votre nouveau logement, mais c’est aussi pratique pour ne pas occasionner de dommages dans votre ancienne (et nouvelle) cage d’escalier.

Par ailleurs, songez au gain de temps qu’apporte une telle aide ! Certes, son installation n’est pas instantanée, mais le transfert d’un piano, d’un canapé ou d’un autre objet lourd s’opère plus rapidement, la durée d’un déménagement est accélérée. Une autre caractéristique confère au monte meubles toute son attractivité : la souplesse ! En effet, vous êtes susceptible d’y recourir pour un “passage”, de vous en servir pour la demi-journée, voire de le louer à la journée. Pour un cubage de 5 à 20 m3, quelques heures d’utilisation suffisent. En revanche, il est préférable de mobiliser le monte-charge le matin comme l’après-midi si le cubage excède 20 m3.

Les catégories de monte meubles

Dans certaines circonstances, le monte meubles n’est pas utilisé pour favoriser les conditions du déménagement. Il est tout simplement parfaitement indispensable, comme c’est le cas lorsque certains mobiliers ne passent ni dans la cage d’escalier ni dans l’ascenseur.

Parmi les typologies de monte meubles pouvant être utilisés, on distingue tout d’abord le monte meubles tracté. Il ne requiert que l’intervention d’un unique technicien et a l’atout de pouvoir être déplacé manuellement. Il y a ensuite le monte meubles autoporté, dispositif monté sur un véhicule. Sa limite réside dans son encombrement, car c’est un équipement qui ne peut pas s’inviter dans tous les lieux de déménagement. En outre, on compte l’échelle électrique emboîtable, la solution la plus compacte pour monter et descendre des meubles.

L’installation et la sécurité

Le technicien

Ses rôles

Un technicien qualifié est responsable de l’installation du monte-charges, il sécurise la zone de chargement, vérifie que les objets qui montent et descendent sont bien arrimés à la plateforme, se charge de la manipulation de l’échelle monte-charge et s’assure à l’issue du déménagement qu’aucun élément ne soit laissé sur l’emplacement utilisé.

La réglementation parisienne

Par ailleurs, ce professionnel est informé de la réglementation en vigueur. Il est absolument proscrit de masquer la signalisation routière existante avec le monte meubles. À titre d’exemple, la ville de Paris stipule la neutralisation du passage des piétons sous le dispositif. Une zone de sécurité y est établie dans le but de prévenir l’accès de véhicules ou de piétons à la zone de travail.

Pour ce faire, deux solutions permettent de répondre à cet objectif. Il s’agit notamment de confier la régulation des flux piétonniers à un homme-trafic muni d’un gilet rétro réfléchissant. En guise d’alternative, vous pouvez aménager un cheminement piétonnier large de minimum 1,40 m, muni de barrières de protection hautes d’un mètre. Il se trouvera dans le contournement de la zone de sécurité, ou le cas échéant sur la chaussée à partir du moment où la largueur circulaire est adéquate et que la sécurité des autres usagers de la route n’est pas mise en défaut. Le contournement fait écho à une redirection des piétons assurant des conditions de sécurité optimales (éviter de les mettre au contact de la circulation automobile).

Le formulaire

Enfin, une autorisation est sollicitée en amont auprès des services de la mairie. Dans le cas d’un déménagement à Paris, il convient de renseigner le formulaire suivant. Vous y indiquez notamment l’arrondissement et l’adresse du lieu dans lequel vous emménagez, les véhicules utilisés et la longueur nécessaire pour l’emprise de stationnement.

12 août 2019 11 h 52 min