Le robot lave vitre

Parmi les tâches ménagères souvent négligées car fastidieuses et parfois ingrates, il y a le lavage des surfaces vitrées ou miroirs. Tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et pourtant quel plaisir d’y voir bien clair au travers de nos fenêtres, porte fenêtres ou encore vérandas. Pour vous éviter cette tâche il existe dorénavant des robots qui se chargent de redonner propreté et éclat à toutes surfaces vitrées, qu’elles soient lisses ou rugueuses. Certains s’attaquent même aux carrelages.

Robot lave vitre

Comment ça marche ?
On différencie 2 types de robots lave vitre : certains fonctionnent sur batterie qu’il faudra commencer par charger, d’autres fonctionnent sur secteur. Il s’agira donc, tout d’abord, de raccorder le robot à une prise électrique par le câble, généralement de 3 mètres, dont il est doté. L’utilisation d’une rallonge est également possible si la prise est trop éloignée ou la surface à nettoyer supérieure à ces 3 mètres.
Le robot nettoyeur de vitres est magnétique. Son système d’aspiration permet une fixation solide et sans risque de chute de l’appareil. Un système de sécurité complémentaire, de type harnais ou cordon, est généralement inclus. Il suffit de le fixer sur une rambarde ou tout autre support solide afin d’éviter une chute de l’appareil lors du déchargement de la batterie ou en cas de coupure de courant. Pour ces derniers, ils sont généralement dotés d’une batterie de secours.

Un nettoyage intelligent et écologique
Le robot est, le plus souvent, muni de deux patins qui fonctionnent de manière circulaire afin de dégraisser et venir à bout de toutes les salissures. La plupart d’entre eux fonctionnent sans aucun produit ménager spécifique : c’est par l’action de la vapeur sous pression que se fait le nettoyage. Ce qui en fait un outil écologique. L’utilisation d’un produit n’est toutefois pas contre indiqué. A ce propos retrouvez le comparatif sur le site de La Nuageuse.

Grâce au système infrarouge, le robot se déplace de manière autonome et progressive sur les surfaces vitrées, carrelages muraux ou crédences. Il détecte ainsi les salissures et les encadrements. Certains robots sont même équipés d’un détecteur de vide : très utile pour une utilisation sur une table en verre par exemple.

Un cycle de fonctionnement rapide et efficace
Le robot lave vitre réalise toujours deux passages afin de bien dépoussiérer et nettoyer, avant généralement de sécher la surface. Les modèles les plus récents entretiennent l’équivalent de 2m² en 5 minutes environ. 

En termes de niveau sonore, le robot est plutôt discret lors du cycle de lavage. Lorsque le travail est terminé, le robot bipe pour être décroché pour éviter tout risque de chute.

Fréquence d’utilisation
A raison de deux séances par mois, toutes les surfaces vitrées ou carrelages muraux sont à nouveau éclatants et lumineux. Sans effort particulier, même les parois hautes ou difficiles d’accès peuvent être entretenues avec un robot lave vitre.
Il s’utilise autant sur les surfaces intérieures qu’extérieures. Pour un usage à titre particulier mais également professionnel, en prenant bien soin de charger totalement la batterie avant chaque séance.

Stockage et entretien
Le robot lave vitre mesure moins de 30cm et pèse en moyenne 2 kilos. Il est donc facile à stocker entre deux utilisations. Les patins se lavent afin d’être réutilisés lors d’une prochaine séance de nettoyage.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.