Les bonnes pratiques pour tailler sa haie

De nombreux jardins sont délimités par des haies végétales. Celles-ci sont composées généralement  d’arbres ou d’arbustes, plus ou moins hauts, feuillus ou fleuris. Les haies vous protègent du vent et des regards indiscrets. On les choisit également pour leur côté décoratif. Toutefois, au fil des saisons, les végétaux doivent être taillés pour ne pas devenir trop envahissants, et garder leur aspect esthétique.

La période idéale
Les arbustes poussent particulièrement à deux périodes de l’année : au printemps et à la fin de l’été. Pour être le plus efficace, il est donc sage d’attendre la fin de ces périodes de croissance pour procéder à la taille de la haie. Néanmoins, il n’est pas contre-indiqué de tailler plus régulièrement. La petite astuce avec une haie fleurie est d’attendre la fin de floraison.
Ainsi en avril/ mai et en septembre/ octobre, vous allez procéder à une taille en bonne et due forme. Votre jardin restera naturellement clôturé et vos arbustes continueront leur croissance régulière.

Comment s’y prendre ?
Le travail de taille commence par le bas. Il est important de conserver une base plus large que la cime. Le matériel idéal est un taille-haie. Il en existe des modèles électriques. Vous pouvez aussi opter pour un
taille haie thermique. Pour tailler, il faut pratiquer un geste circulaire, du bas vers le haut. Soyez régulier dans vos mouvements.
Pour un aspect esthétique réussi, faites une pause et prenez un peu de recul de temps en temps. Cela permet d’apprécier le travail effectué.
Les finitions se font avec un coupe-branche, une cisaille ou encore un sécateur. Ces derniers permettent de couper les petites branches récalcitrantes et d’affiner le rendu.

Taille-haie électrique ou thermique ?
Avant de se lancer dans l’entretien de la haie, il faut choisir entre le taille-haie électrique ou le modèle thermique. Voici certaines de leurs propriétés qui vous permettront de faire un achat averti.
La version électrique existe avec ou sans fil. Faire le choix d’une batterie, au lithium, est conseillée pour un grand jardin. Cela évite le raccordement électrique par une rallonge immense. Le taille-haie électrique est plus léger que son homologue thermique. Il sera donc plus maniable. En conséquence, il convient plutôt à des petites haies tant en longueur (30 à 40 mètres linéaires) qu’en hauteur (maxi 3 mètres). Le diamètre des branches est aussi à prendre en compte : 2 cm maxi.
Le modèle thermique est donc indispensable pour les haies plus proéminentes. Son utilisation permet une taille plus rapide. Il nécessite un entretien régulier avec la vérification du niveau d’huile et sa vidange notamment.
Le taille-haie électrique est généralement équipé d’une lame plus courte que son homologue thermique. L’écart entre les dents dépendra de la taille des branches à réduire. Petit plus : tous deux sont généralement pourvus d’un système anti-vibration, très confortable pour la taille.

Pensez sécurité
Avant de démarrer la taille de vos végétaux et pendant leur coupe, il est indispensable de suivre quelques règles de sécurité. Portez une tenue adaptée qui protège vos bras et jambes des égratignures provoquées par les petites branches ou épines. Mettez des gants.
Vérifiez votre échelle ou escabeau avant de l’utiliser. Et placez-les sur un support plat, en évitant les calages pour une
stabilité optimale.
Enfin, si vous avez opté pour un taille-haie filaire, soyez vigilant à ne pas couper la rallonge électrique !

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.

15 juillet 2019 18 h 40 min