Les différents types de ponceuses

Il est parfois difficile de s’y retrouver quand on décide d’investir dans du matériel de bricolage. Il existe une multitude de caractéristiques à prendre en compte pour ne pas se tromper sur le matériel convoité. L’utilisateur souhaite désormais être renseigné sur les différents prix, les gammes de produits proposés, la robustesse, la facilité d’utilisation, l’autonomie ou la qualité du service après vente.

Heureusement pour les internautes, des sites spécialisés sont mis en place afin de guider et conseiller l’acheteur vers des produits de qualité, testés et classés selon leur valeur qualitative et leur rapport qualité/prix, en cohérence avec les tendances actuelles du marché.

Par exemple, le site internet de Brico Marché vous livre de précieux conseils pour distinguer les différents types de scies proposés sur le marché. Indispensable et pratique pour différencier les outils capables de trancher le bois, le métal ou le plastique et se renseigner sur leurs qualités propres.

Nous allons nous intéresser à un produit spécifique, que chacun d’entre nous a eu, ou aura l’occasion d’utiliser: la ponceuse. Nous constatons que les constructeurs proposent plusieurs types de ponceuses, dîtes excentrique et adaptées selon le type d’utilisation. Polir ou dégrossir un mur, lustrer une carrosserie ou un parquet, s’adapter aux surfaces irrégulières sont des taches si différentes, qu’un produit adapté s’avère indispensable selon son usage prévu.

Pour une utilisation occasionnelle comme l’entretien de votre escalier en bois, vous n’aurez nul besoin d’une machine professionnelle. Vous pourrez vous rabattre vers un modèle moins onéreux. Le site de consommation collaborative Bricolib.net propose d’en louer autour de vous et à petit prix.
En revanche, si vous projetez de rénover une habitation de A à Z, un modèle plus haut de gamme sera conseillé. Cela permettra de tenir dans la durée sans souffrir de l’usure du produit.

Grâce au site web Direct8.fr, Gabriel nous aide à choisir la bonne ponceuse excentrique en comparant trois modèles de gamme équivalente. Le site propose des tutoriels, répond aux questions les plus pertinentes et vous propose les promotions actuelles sur les différentes plate-formes marchandes.

Chaque ponceuse a ses avantages et ses inconvénients, qui pèseront sur le choix final, pour une utilisation professionnelle ou occasionnelle. On retrouvera parmi les critères de sélection :

  • le poids (de 1,4 à 4,8 kg, utilisable par un petit gabarit ou par un corps de métier),
  • l’encombrement (compact ou imposant),
  • le prix et le rapport qualité/prix,
  • l’ergonomie (poignée rotative, Soft Grip…),
  • la capacité à aspirer une quantité de poussière faible ou importante et la possibilité de raccordement direct à un aspirateur,
  • la puissance (de 300 à 480 Watt),
  • le raccordement filaire ou fonctionnement sur batterie (longueur du câble, autonomie de la batterie),
  • la vitesse de rotation,
  • la compatibilité avec de nouveaux accessoires,
  • la qualité d’amortissement des vibrations,
  • la qualité de finition (qualité normale ou supérieure dans les détails) et la précision,
  • son usage polyvalent (bois, métal, PVC, peinture…) ou spécifique,
  • la couverture de garantie (de 1 à 5 ans),
  • le prix des accessoires : bande velcro, disques abrasifs, plateau d’accroche… ,
  • le bruit de l’appareil,
  • la taille du plateau…

Le choix d’une ponceuse, tout comme celui d’un outil, n’est pas à prendre à la légère. Une multitude de critères vous servira à comparer les différents produits, selon l’usage prévu. Un gain de temps non négligeable afin de ne pas retarder vos travaux et rassurer votre porte-monnaie…

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.