Partons à la chasse

Ne vous méprenez pas, nous n’allons pas vous demander de vous équiper d’un fusil et d’une tenue de camouflage pour arpenter les forêts avec Titus dans l’espoir de ramener du gibier. Il s’agit d’une autre chasse. La chasse aux filles ? Non plus, navré, nous ne sommes pas experts sur le sujet. Si tant est que nous le soyons sur celui qui nous préoccupe ce jour : la chasse d’eau. Nous ne prétendons, bien sûr, pas en savoir autant qu’un plombier, mais nous allons vous offrir quelques « précieux » conseils afin qu’elle joue au mieux son rôle de chasseuse de « choses à chasser » (pour éviter ces mots dont les enfants raffolent !).

La bichonner régulièrement
Il existe tout un tas de chasses d’eau, tout comme il existe de nombreux modèles de WC. Pour voir des modèles de chasse d’eau, nous vous laisserons fouiner sur le web.  A l’instar de toutes ces variétés, ce que nous demandons à notre chasse d’eau est unique : bien évacuer selles, urines et papier toilette. Elle a besoin de notre aide pour effectuer efficacement son labeur. Tout d’abord, c’est bien connu, de nombreux panneaux le rappellent dans les lieux publics, parfois avec humour, ne jetez rien dans vos toilettes en dehors de ce qui est écrit ci-dessus. Utile de le rappeler, inutile de faire une liste des choses qui n’ont rien à faire dans nos WC.
Votre chasse d’eau aura, régulièrement, besoin d’un bon lifting à l’aide d’un produit cosmétique simple et économique : le vinaigre blanc, à agrémenter occasionnellement d’une cuillérée de bicarbonate de soude.

Soigner Madame Chasse d’eau
Plusieurs techniques de nettoyage s’offrent à vous. Avant de vous lancer, il faut soulever le couvercle de la chasse d’eau, en fermer le robinet d’eau, puis la tirer afin de vider son réservoir. Ensuite, vous pouvez le remplir de 2 ou 3 litres de vinaigre blanc et même vous amuser un peu en arrosant efficacement l’intégralité du mécanisme. Ensuite, il va falloir patienter et « vous retenir » pendant 2 bonnes heures avant de tout remettre en route. Pour les plus patients, ou pour les chasses d’eau récalcitrantes, il existe une autre solution. Faites chauffer une tasse de vinaigre, assaisonnez la de bicarbonate et versez dans le réservoir avant de laisser mijoter une nuit entière.

Quand la machine s’enraye
Une chasse d’eau qui fuit a un coût. Egoïstement, mais pertinemment, on pense d’abord au surcoût sur la facture de notre prestataire en eau. Ce gaspillage d’eau se répercute également sur notre planète. Une chasse d’eau en forme c’est donc économique et écologique.
Pourtant, malgré l’entretien régulier, certaines pannes peuvent venir perturber notre quotidien. On a tous un jour vécu avec une chasse d’eau qui goutte. Ce bruit régulier de ploc ploc devient vite agaçant et pourrait s’accompagner prochainement d’une fuite plus importante. C’est alors qu’il faudra effeuiller Miss chasse d’eau, soit la démonter attentivement (pour pouvoir la remonter) et changer la pièce défectueuse. Des plombiers sont également à votre service pour ce genre de désagréments.

Les petits travers de la chasse d’eau
Il arrive aussi que le bruit de notre chasse d’eau soit inconfortable. Le problème vient peut-être des colliers de serrage qu’il suffit de resserrer. 2 autres astuces peuvent contribuer à réduire cette pollution sonore. La première consiste à calfeutrer le bord du réservoir et du couvercle par l’application d’un adhésif comportant une mousse. Pensez à l’appliquer une fois les matériaux bien secs. Vous pouvez enfin tenter de réduire la contenance du réservoir en eau en courbant légèrement le flotteur.

7 juillet 2021 15 h 48 min

113 total de vues, 1 aujourd'hui