PMR : comment équiper sa maison pour se faciliter la vie ?

Limitées dans leurs mouvements, les personnes à mobilité réduite ne peuvent vivre aisément dans une habitation aménagée de façon classique. Il est impératif qu’elles vivent dans un environnement adapté à leur condition physique pour plus de confort. Repenser l’aménagement de votre lieu de vie si vous souffrez d’un handicap moteur vous aidera à vous offrir le confort et la tranquillité dont vous avez besoin. Comment y arriver avec succès ? Voici comment vous devez procéder.

La motorisation des portes ou du portail pour une vie plus facile

La principale difficulté des PMR est liée à l’accès aux différentes pièces de leur résidence. Les portes classiques qui ont une largeur généralement comprise entre 60 et 70 cm ne leur sont pas adaptées. Ce sont surtout les personnes en fauteuil roulant qui sont les plus affectées. Pour améliorer votre autonomie si vous êtes dans le cas, il faut impérativement installer des portes plus larges avec une largeur d’ouverture minimum de 90 cm. Voici quelques modèles de portes qu’on recommande d’installer dans une résidence occupée par une personne à mobilité réduite :

  • Les portes à doubles vantaux ;
  • Les portes battantes ;
  • Les portes dotées de poignets à bec-de-cane.

Pour une plus grande mobilité, on peut également se faciliter la vie avec la motorisation du portail de sa maison. Pour cela, il sera inutile d’investir dans un nouveau portail ou porte. Vous pouvez confier à un expert les travaux de motorisation de votre portail actuel, ainsi que des portes intérieures. Les portails motorisés sont un exemple parmi de nombreux aménagements domotiques adaptés aux besoins des PMR. Ils permettent d’augmenter leur confort, de préserver leur autonomie, et améliorent donc grandement leur qualité de vie au quotidien.

Si vous souhaitez installer les meilleures solutions domotiques, d’automatisation et de motorisation de portails coulissants, à bras articulés, à battants, ou à vérins, vous pouvez demander l’accompagnement d’un expert.

vie plus facile avec portail motorisé

Structurer les espaces pour faciliter la circulation

L’aménagement intérieur de chaque pièce doit permettre que vous fassiez facilement demi-tour, peu importe l’endroit où vous vous trouvez. Pour cela, il faut espacer les meubles sur le sens de la longueur et celui de la largeur, de respectivement 1,25 m et 75 cm. Pour une meilleure circulation, l’idéal est de construire une maison de plain-pied. L’entrée de cette dernière est située presque au niveau du sol extérieur, et les différentes pièces sont également au même niveau. Si vous vivez dans un logement à plusieurs niveaux, le monte-escalier et l’ascenseur sont deux dispositifs qui vous faciliteront vraiment la vie.

De plus, on ne peut bien organiser l’espace si les bons rangements et le bon mobilier ne sont pas utilisés. De façon générale, les rangements utilisés dans une maison traditionnelle possèdent une profondeur de 60 cm. Lorsqu’ils sont situés à une certaine hauteur, ils sont inaccessibles aux personnes en fauteuil roulant. Pour y avoir accès, vous devez donc les disposer entre 40 cm et 1,30 m au plus du sol. En général, tous les objets à utiliser fréquemment qui doivent être installés en hauteur ne devront pas être placés au-delà de 1,30 m.

Il faut également préférer des meubles dont les bords sont arrondis et non saillants… Cela permet d’éviter les blessures fréquentes lors des mouvements quotidiens.

Comment aménager une cuisine pour PMR ?

Être en situation de handicap moteur ne vous exclut pas forcément de la cuisine. Dans de nombreux cas, vous pouvez bel et bien mijoter des plats délicieux pour le plaisir de vos papilles. Mais pour cela, il faut choisir soigneusement les équipements à installer. Le plan de travail est incontournable dans une cuisine moderne. Cependant, pour être utilisable par une personne à mobilité réduite, sa taille doit être pratique. Pour plus d’aisance, vous pouvez installer un plan de travail motorisé. Dans votre cuisine, vous aurez besoin d’autres équipements dont :

  • L’évier (à fond plat avec une profondeur de 10 cm) suspendu pour permettre le passage des jambes ;
  • Le robinet qu’on peut installer en position inversée par rapport à l’évier pour faciliter l’accès ;
  • Les plaques de cuisson (en céramique de préférence) dotées de commandes situées sur la façade des meubles ;
  • Les meubles à hauteur réglable et adaptée au handicap dont vous souffrez.

Comment aménager une salle de bain et des w.-c. pour PMR ?

Dans une salle de bain classique, les PMR ont tout le mal du monde à s’offrir des soins hygiéniques appropriés. Vous serez aussi exposé à des risques de chutes et blessures qui peuvent aggraver votre état. Par conséquent, il faut repenser l’aménagement et l’organisation de cette pièce que l’on utilise chaque jour. La hauteur des équipements tels que le lavabo, le miroir, les porte-serviettes, et la robinetterie doit être comprise entre 90 et 130 cm. Ainsi, ils pourront être utilisés confortablement que vous soyez debout ou assis. Une vasque suspendue est très pratique, elle permet et facilite le passage d’un fauteuil roulant par exemple.

La douche

La douche doit être à la fois facile d’accès et sécurisée. Il est donc recommandé de créer une douche italienne avec un receveur extra-plat et accessible par fauteuil roulant. Les sièges de douche escamotables, poignées PMR, et barres de maintien sont quelques éléments qu’il sera utile d’intégrer à votre douche. Mais si vous préférez la baignoire, vous trouverez une baignoire à porte plus pratique. Il est plus facile d’y entrer et d’en sortir.

Les w.-c.

Enfin, installer des w.-c. surélevés dotés d’un système lavant peut-être une très bonne idée. Sinon, vous pouvez utiliser des w.-c. ordinaires tout en prenant soin de réagencer l’intérieur et d’agrandir les ouvertures. Il faut aussi installer, comme dans la douche, des barres de maintien. Pour vos toilettes, vous devez aussi prévoir un abattant (souple, lavant, avec douchette). Son choix se fera selon le handicap dont vous souffrez avec l’aide d’un professionnel.

Pour rendre une habitation confortable aux PMR, il faut penser à installer des équipements électroménagers, du mobilier et des rangements facilement accessibles en position assise et debout. L’utilisation de la domotique, notamment des portes commandées et motorisées optimise également le confort intérieur et fait vraiment le bonheur des personnes en situation de handicap.

Que vous ayez une maison de plain-pied ou un logement sur plusieurs étages, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous installer des solutions domotiques et de motorisation sur mesure.

27 janvier 2020 12 h 51 min