Pourquoi utiliser une pierre diamantée ?

Depuis toujours, l’homme a eu besoin d’aiguiser ses outils pour en tirer le meilleur parti. Aujourd’hui, de nouveaux matériaux sont utilisés pour un affûtage encore plus précis. La pierre diamantée est l’un de ces outils aux performances élevées. Voici quelques pistes pour en savoir plus sur la pierre diamantée.

Pourquoi parle-t-on de pierre d’affûtage diamantée ?

L’aiguisage et l’affûtage sont indispensables pour entretenir le tranchant des outils ou ustensiles utilisés au quotidien. Qu’il s’agisse des couteaux ou d’une machine possédant des lames, leur efficacité est déterminée par la qualité de l’affûtage. La pierre diamantée est à l’heure actuelle l’une des plus performantes en la matière. Il s’agit d’une plaque en acier qui a été chauffée et dans laquelle sont incrustées des particules de diamant, fixées à l’aide d’un liant qui joue un rôle abrasif. Le grain varie en fonction de l’usage qui sera fait de la pierre. Il peut être très fin ou plus gros, mais certaines lames requièrent l’utilisation d’un grain extrêmement fin pour en optimiser la précision.

La poudre de diamant peut-être monocristalline et dispose ainsi de qualités abrasives plus élevées ou polycristalline dont la longévité est plus importante. Elle est produite de manière synthétique (la pierre naturelle mettant plusieurs millions d’années pour se former, d’où un coût extrêmement élevé). Elle se fabrique soit sous haute pression et haute température (HPHT), soit par la technique de dépôt chimique en phase vapeur (CVD). C’est cette méthode qui est la plus courante pour obtenir des pierres diamantées de qualité, dont le choix est large parmi les produits de J2F Solutions, spécialiste des outillages en tout genre.

pierre diamantée

Les différentes sortes de pierres diamantées d’affûtage

Les pierres diamantées se présentent sous une multitude de formes afin que les utilisateurs puissent trouver celles qui s’adaptent le mieux à leurs besoins. Lorsqu’elles sont à double face, elles disposent d’une surface à gros grains et une autre à grain plus fin. Les lames particulièrement émoussées nécessitent l’utilisation de la partie à gros grains, car elle élimine rapidement les parties abîmées. L’autre face est utilisée pour rafraîchir le tranchant des lames au quotidien.

Les pierres diamantées de poche ne sont souvent disponibles qu’en une seule face en raison de leurs petites tailles. Elles se lubrifient à l’eau et ne nécessitent pas d’entretien particulier. Il suffit juste de se servir d’un détergent classique pour les nettoyer.

De tailles plus importantes, les pierres diamantées d’établi sont dotées d’un patin antidérapant pour un meilleur maintien à l’usage. Leurs entretiens ne diffèrent pas des autres pierres diamantées. Quel qu’en soit l’usage, elles ne doivent jamais être nettoyées à l’aide d’essence, de pétrole ou d’un solvant.

Les différentes utilisations et les grains des pierres diamantées

Que vous utilisiez les pierres diamantées pour aiguiser les outils de votre atelier bois, ou les couteaux de votre cuisine, la taille des grains détermine la finesse de votre travail. En granulométrie, la taille des grains se mesure en microns. Toutefois, vous risquez de vous perdre entre les mesures standards européennes et japonaises. Les normes européennes se reconnaissent au sigle FEPA pour Fedreation of European Producers of Abrasives, tandis que les japonaises sont représentées par la norme JIS ou Japanese Industrial Standards. À titre de comparaison, une pierre diamantée de 0.5 micron, aura un équivalent JIS de 20.000 et un FEPA-F de 7.500.

Les grains extra-fins

En cuisine par exemple, les couteaux doivent être tranchants pour une extrême précision dans la découpe de viande ou de légumes. Cela est d’autant plus vrai pour les couteaux japonais (autrefois réservés aux grands cuisiniers, mais qui sont aujourd’hui accessibles à tous les passionnés de cuisine) qui requièrent un affûtage spécifique. Pour que celui-ci soit efficace, l’utilisation d’un grain très fin est recommandée. La lame sera passée d’avant en arrière selon une inclinaison bien précise pour qu’elle soit toujours bien effilée. Le grain fin vous servira pour l’affûtage régulier de vos outils.

Les grains moyens

Lorsqu’une lame est trop endommagée, vous devez vous servir d’une pierre diamantée à grain moyen qui lui rendra rapidement son état initial. Une fois restaurée, il vous suffit de la passer à la lame à grain fin pour lui redonner son tranchant et éliminer les aspérités.

Les gros grains

La pierre diamantée à gros grain est utilisée en atelier. Elle est en effet très pratique pour avoir des bords de lames, des machines utilisées, très affutés en très peu de temps grâce à ses qualités hautement abrasives.

pierre d'affutage

Avantages et précautions d’utilisation

Les pierres diamantées ont la particularité de ne pas s’user rapidement. Elles peuvent durer plusieurs décennies, car le diamant est l’un des matériaux les plus durs du monde naturel, et reproduit synthétiquement comme nous l’avons vu précédemment. Elles offrent l’avantage de donner de bons résultats très rapidement sur n’importe quel type de métal, même avec l’acier inoxydable, un gain de temps non négligeable.

Il n’est pas nécessaire d’humidifier votre pierre diamantée quand vous vous en servez. Cependant, le lubrifiant peut donner un peu plus de fluidité au geste. C’est pourquoi vous pouvez rajouter quelques gouttes d’eau avant l’affûtage. Le dépôt noir qui se forme à l’aiguisage ne doit pas être nettoyé avant que l’opération ne soit terminée, car il est nécessaire à l’effilage de la lame.

Autres avantages de la pierre diamantée, c’est qu’elle permet d’effectuer un aiguisage dans les deux sens d’une lame (en respectant toutefois un côté aiguisé à 70% et un autre 30% s’il s’agit d’un couteau). Elle ne se creuse pas à l’usage et ne demande pas d’être aplanie régulièrement, car elle garde sa forme aussi longtemps qu’elle peut servir. Cependant, l’effet abrasif de la poudre de diamant s’érode légèrement avec le temps. Il est inutile d’appuyer trop fortement dessus pour obtenir de bons résultats.

Si pendant longtemps, les pierres à aiguiser étaient les seules à être diamantées, certaines entreprises se sont lancées dans la production de fusils diamantés. Ceux-ci ne conviennent cependant pas aux couteaux japonais, car ils émoussent le fil des lames qui finissent par perdre leur tranchant. Par ailleurs, ce sont des aiguiseurs qui demandent des années d’expérience dans leur manipulation.

11 février 2021 13 h 11 min

159 total de vues, 0 aujourd'hui