Quels équipements de protection pour un électricien ?

De nombreux métiers présentent de divers risques pour la santé dans la mesure où il est possible de se blesser à plusieurs occasions, et de différentes manières, si l’on n’est pas correctement protégé.

Dans ce type de métier, le port d’EPI (équipement de protection individuelle) est essentiel, et c’est notamment le cas en ce qui concerne la profession d’électricien.

En effet, dans ce métier, les dangers sont particulièrement bien réels, et d’autant plus dangereux qu’ils sont souvent imperceptibles. Parmi les risques les plus grands, on dénombre notamment l’électrocution et l’électrisation.

En revanche, les risques d’accident de travail, lorsqu’on est électricien, sont facilement évitables grâce au port d’EPI adaptés, et en respectant des protocoles de travail sécurisés.

Voyons d’un peu plus près quels sont les EPI préconisés pour un électricien.

Les différents EPI dédiés au métier d’électricien

Il existe un nombre important d’équipements de protection individuels dédiés aux électriciens. L’employeur et ses équipes sont les personnes les plus à même de déterminer quels équipements sont nécessaires pour mener à bien leurs missions en fonction des dangers de chaque situation.

Voici une liste non-exhaustive des principaux EPI pour électricien :

Protection de la tête : casque de chantier anti-choc et isolant (NF EN 379)

Pour un électricien, l’objectif est de protéger la tête contre les chocs et contre la conduction du courant électrique. Pour être efficace, un casque de protection doit être à la bonne taille et être conçu selon les normes françaises ou européennes en vigueur.

Pour information, la durée de vie moyenne d’un casque isolant pour électricien se situe entre 3 et 5 années, s’il est correctement entretenu.

À noter qu’un électricien doit toujours pouvoir bénéficier d’un casque neuf à chaque démarrage de nouveau chantier.

Protection des yeux : lunettes, sur-lunettes ou écran facial

Sur un chantier, un électricien est exposé à plusieurs risques qui peuvent affecter ses yeux. Afin d’être pertinente, la protection proposée doit absolument disposer d’un renforcement optimal contre les arcs électriques (Spécification B).

A noter que le port d’un écran facial ou d’un casque avec visière est indispensable lors de la mise sous tension du chantier électrique.

Protection de l’appareil auditif : bouchons d’oreille ou casque antibruit

Sur un chantier, le principal problème pour l’appareil auditif reste le bruit. C’est donc pour travailler avec plus de quiétude et de concentration qu’il est fortement recommandé de porter une solution de protection dédiée aux oreilles lorsqu’on est électricien.

Protection des voies respiratoires : masques ou demi-masque (NF EN 149)

Un électricien doit prendre soin de protéger ses voies respiratoires lorsqu’il intervient sur un chantier en cours, et notamment si le travail se fait en parallèle de la présence de peintres ou de carreleurs.

Cela lui permettra de se protéger contre l’inhalation de poussières toxiques ou nocives, mais également, d’émanation de vapeur chimique.

Protection des mains : gants isolants (NF EN 60903)

Electricien Gants

Le port de gants adaptés permet de limiter au maximum les risques de blessure et de brûlures au niveau des mains. En effet, de nombreux dangers peuvent amener un électricien à se blesser.

Tout d’abord, il y a la manipulation de fils électriques, mais également l’usage d’outils blessants comme les scies et les pinces coupantes, par exemple.

En plus des gants isolants, un électricien peut également se munir de gants de protection contre les risques mécaniques répondant à la norme française EN 388.

Protection des pieds : chaussures de sécurité

En fonction de ses besoins, un électricien peut opter pour des chaussures de sécurité qui combinent différentes fonctions : isolante, anti-chute, anti-perforation, antistatique, avec spécification S et P et tige adaptée (NF EN 50321).

À noter que pour le travail en milieu humide, c’est vers un format de botte qu’il faudra s’orienter.

Les chaussures de sécurité font partie des EPI obligatoires lorsqu’un électricien intervient sur un chantier.

Protection du corps : vêtements de sécurité divers en fonction des situations, pantalon avec genouillères intégrées, …

En fonction de la nature et de l’avancement du chantier sur lequel il intervient, un électricien aura à se protéger de différents dangers.

Pour se protéger contre le froid ou contre les aléas climatiques, il est notamment possible d’opter pour des vêtements de protection contre le froid répondant à la norme NF EN 342 ou de vêtements de travail anti-pluie (NF EN 343).

En outre, parce qu’ils travaillent souvent à genoux, le port d’un pantalon avec genouillère est fortement recommandé afin de protéger l’articulation du genou. Par ailleurs, pour optimiser le confort lors du travail, l’utilisation de carrés en mousse sur lesquels s’agenouiller peut être salvateur.

Attention, pour que l’électricien puisse se mouvoir et travailler dans de bonnes conditions, il faut privilégier les vêtements conçus dans des matières respirantes, mais néanmoins bien couvrantes.

Protection antichute : harnais, longe, point d’ancrage et connecteur

Lors des interventions électriques en hauteur, le port d’équipement de protection contre les chutes est une véritable nécessité. La sécurité est primordiale et l’électricien doit s’assurer d’éviter au maximum le risque d’accident du travail lié à une chute.

En règle générale, ce type d’équipement est toujours mis à disposition des opérateurs directement sur le chantier. Parmi les EPI destinés à assurer la protection des opérateurs qui travaillent en hauteur, on retrouve le matériel suivant :

  • Le harnais complet (NF EN 361)
  • La longe avec absorbeur de choc (NF EN 355) ou enrouleur (NF EN 360)
  • Le point d’ancrage (NF EN 795)
  • Les mousquetons connecteurs (NF EN 362)

Attention, les EPI antichute doivent toujours être contrôlés avant utilisation. Une formation préalable doit également être prodiguée aux électriciens avant utilisation.

En conclusion :

Globalement, les électriciens ont besoins de vêtements ininflammables et isolants pour des raisons évidentes. Les risques d’électrocution sont certes omniprésents, mais ce ne sont pas les seuls.

Le métier d’électricien est particulièrement à risque étant donné que les blessures potentielles pouvant être occasionnées lors d’un accident de travail peuvent être fatales.

Connaître tous les risques liés à chaque intervention est donc une nécessité pour pouvoir déterminer la nature des EPI à porter.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.

8 octobre 2020 9 h 27 min

93 total de vues, 1 aujourd'hui