Terrasse : la chape

La réalisation d’une chape en béton est une étape indispensable pour de gros travaux en intérieur, comme en extérieur. Il s’agit d’une couche stable et imperméable, qui a pour but de niveler et d’aplanir le sol. Elle fait ainsi partie d’une des étapes incontournables, pour une terrasse ou encore un garage. Mais comment procéder à la réalisation de la chape de sa terrasse ? Retrouvez toutes les informations en la matière, notamment les différentes étapes d’un coulage de dalle pour une terrasse dans un jardin.

La phase de préparation du terrain

Couler une dalle demande certaines compétences, d’où la nécessité de confier ces travaux à un expert comme Betonandco.com. Il faut en effet un certain savoir-faire et des compétences dans le domaine pour assurer la qualité de l’ouvrage. Pour faire couler une dalle en béton, il est indispensable de suivre plusieurs étapes clés, à commencer par la préparation du terrain.

Cette première étape est essentielle afin d’assurer le rendu final de votre dalle. Il est nécessaire d’avoir un sol bien dégagé pour bien dresser les fondations. Pour le nettoyage du terrain, il est essentiel d’enlever tout élément qui pourrait gêner vos travaux. En ce qui concerne la préparation proprement dite, vous devez dans un premier temps délimiter le périmètre pour votre nouvelle terrasse en utilisant de la corde et des piquets.

Il faudra ensuite commencer à creuser votre jardin sur toute la surface délimitée, jusqu’à une profondeur d’environ 20 à 25 cm. Il est impératif que le fond de votre trou soit plat et dégagé pour éviter l’affaissement de la dalle par la suite. Si vous en avez la possibilité, il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser le terrassement de votre terrain.

Terrasse en béton, préparation du terrain

L’assise de la dalle en béton

La stabilité d’une dalle dépend en grande partie de la qualité du sol. Il est alors assez rare qu’un coulage de béton se fasse directement au sol. D’où la nécessité de l’assise, également appelée fondation. Pour la réaliser, vous devez verser au sol une couche soit de galets, soit de graviers, avec une dizaine de centimètres d’épaisseur. Puis versez du sable par-dessus, à hauteur de quelques centimètres. Ensuite, il faudra égaliser et compacter votre surface à l’aide d’une dame. S’il s’agit d’une grande surface, il est conseillé d’opter pour une location de compacteur professionnel.

Puis procédez à la vérification de votre assise, pour être sûr qu’elle soit bien droite. Pour cela, vous pouvez utiliser un niveau à bulle. Afin d’assurer le résultat de votre chape en béton, il est obligatoire que l’assise soit bien droite et parfaitement compacte. Dans le cas contraire, des fissures peuvent survenir, ce qui peut par la suite impacter la solidité de votre dalle en béton. Vous pouvez également ajouter du film de polyane pour empêcher, ou du moins pour réduire, l’humidité du sol. Enfin, n’hésitez pas à incliner la couche calcaire, pour mieux favoriser l’écoulement des eaux de pluie.

Le coffrage de la dalle en béton

La pose d’un coffrage est obligatoire afin d’assurer que votre chape en béton ne se répande pas partout. Il faudra installer votre coffrage autour de votre future dalle. Généralement, le coffrage est constitué de planches en bois qui assurent la délimitation et la hauteur de votre future dalle.

Afin de garantir la qualité de votre coffrage, vous devez installer les planches sur tous les périmètres à couvrir, sans oublier d’étudier les inclinaisons pour assurer l’écoulement de l’eau. Normalement, pour un mètre de dalle, vous avez besoin d’un cm de coffrage. L’utilisation d’un film polyane est conseillée au fond du coffrage afin d’éviter tout risque de remontée d’humidité.

Dans le cas d’une dalle porteuse, il est indispensable d’installer du fer ou du treillis métallique dans celle-ci, afin d’obtenir du béton armé. Ces derniers doivent être posés sur des cales, pour éviter tout contact direct avec le sol. S’il s’agit d’une fondation délicate et importante, il est fortement recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée en maçonnerie ou en coulage de béton.

L’armature de la chape

Afin d’assurer la longévité de votre terrasse et pour garantir votre sécurité, il est nécessaire de renforcer les dalles porteuses. Cette méthode est valable pour les aménagements extérieurs, comme la terrasse. La chape en béton doit disposer d’un ferraillage ou d’une armature. Pour que le treillis métallique assure son rôle, vous devez respecter certaines règles. Il est en effet essentiel que l’installation de l’armature soit faite sur des cales et non directement sur le sol. En ce qui concerne sa dimension, elle doit faire 240 x 120. Elle doit aussi être maintenue avec des liens comme une plaque de grillage.

armature de la chape

La phase préparatoire et le coulage du béton

Avant de procéder au coulage du béton, il est essentiel de le préparer au préalable. Pour cela, vous pouvez louer une bétonnière, qui est facturée en journée. Il faut savoir qu’un béton bien solide nécessite un bon dosage de ciment, de sable et de graviers. L’ensemble est lié par de l’eau pour obtenir la consistance idéale. Le béton ne doit pas être liquide. Pour s’assurer que la solution est bien consistante, il est conseillé de ne pas verser trop d’eau. De nos jours, il existe également du béton prêt à l’emploi, mais son coût est assez élevé.

Avant de procéder au coulage, il est aussi essentiel de faire un calcul précis de la quantité souhaitée. Le coulage doit en effet être fait en une seule fois. Il est alors recommandé de travailler au moins à deux pour le réaliser. La première personne se charge de la préparation du béton, tandis que l’autre s’occupe du transport de la préparation jusqu’à la dalle, en utilisant une brouette. D’autres personnes peuvent encore vous aider à l’étalage de votre béton sur la dalle.

Une fois le béton coulé, vous pouvez commencer à l’étaler en utilisant des outils adaptés comme une truelle ou une pelle. Le niveau de votre béton doit impérativement atteindre la hauteur de votre coffrage. Une fois coulé, n’hésitez pas à égaliser la hauteur à l’aide d’une règle de maçon. Quand vous aurez terminé le coulage, il est conseillé de passer directement au nettoyage des outils avant que le béton ne sèche.

16 février 2021 23 h 08 min

199 total de vues, 0 aujourd'hui