Tout savoir sur les mastics et les joints

Pour réaliser une bonne étanchéité lors de vos travaux, il est indispensable de poser un joint. On les retrouve autour de vos éviers, lavabos, bains et douches. Sa pose est également indispensable pour étanchéifier un plan de travail ou encore une fenêtre.  Le produit indispensable est le mastic silicone. Celui-ci vous servira, en plus, à fixer fermement ou encore réparer des fuites.

Une gamme complète existe pour s’adapter à toutes les surfaces et durer dans le temps. Pour des travaux réussis, il est important d’utiliser ces produits dans les règles de l’art.

Lexique du mastic et du silicone

Réaliser des joints avec du mastic en silicone par exemple est de loin le plus fréquent. Une gamme complète avec des caractéristiques spécifiques existe.

Le mastic est un produit robuste, qui résiste parfaitement aux variations climatiques. Il est donc autant efficace en intérieur qu’en extérieur. Il est fortement conseillé également dans la réparation de fissures. L’atout esthétique du mastic : il peut être peint pour se camoufler à quelque endroit où il est apposé.

Le silicone s’apparente grandement à la matière plastique. Il est prédisposé aux joints d’étanchéité et au colmatage de fuites. Les plombiers et artisans en sont des utilisateurs fidèles. Si le silicone ne peut être peint (pour ne pas en annihiler l’efficacité), il existe dans une grande gamme de couleurs, permettant ainsi un rendu esthétique, en plus d’être solide et étanche. A noter également que son coût est relativement faible.

L’alliance de ces 2 matières donne des produits tels que :

  • Le mastic silicone neutre : il est très adhérent et efficace pour les travaux de construction et de pose de fenêtres.
  • Le mastic silicone acétate : celui-ci est particulièrement dédié à la pose de carreaux, intérieurs comme extérieurs.
  • Le mastic silicone à base aqueuse : spécifique aux travaux intérieurs, il se lisse et se nettoie facilement.

Les mastics se dérivent donc en divers tons, et pour toutes les surfaces sur lesquelles ils sont réputés adhérer : menuiserie, aluminium, carrelage, verre, etc. Bien connaître les spécificités du mastic et du silicone permet de choisir le produit adapté.

Pour une application qualitative

Tout d’abord, il est indispensable de poser les mastics silicone sur une surface propre : pas de poussière, huiles ou autres substances risquant d’altérer l’adhérence et la qualité du produit.

Selon la surface, il peut être nécessaire d’appliquer en amont un fond de joint : il s’agit d’une sorte de coffrage destiné à accueillir le joint d’étanchéité.

Pour faciliter l’application, vous pouvez vous aider d’un pistolet à colle dans lequel insérer le tube de joint. A partir de cet instant, vous avez une vingtaine de minutes pour lisser le joint à l’aide d’une spatule ou d’une éponge.

Petite astuce pour prolonger la durée d’application : humidifier le joint avec un peu d’eau.

Enfin, pour se simplifier la tâche, il existe le mastic silicone Easy liss, facile à lisser.

Entretenir vos joints et conserver les produits

Même si les joints en mastic et silicone sont robustes et capables de tenir de nombreuses années, en intérieur comme en extérieur, le temps viendra où un entretien sera nécessaire.

Au fil des années et du type d’utilisation, certains joint se dégradent et peuvent notamment être recouverts de moisissure.  Si quelques techniques « de grand-mère » existent, il est fortement recommandé de changer votre joint dans sa totalité. Au préalable, il est important de bien ôter les anciens joints et de bien nettoyer la surface avant la repose.

Après ouverture, votre tube de mastic silicone entamé peut se conserver quelques mois moyennant certaines précautions. Rangez votre tube à la verticale. Et formez un bouchon de silicone en laissant s’échapper un peu de produit.

Anthony (Staff Bricolib)

Par Anthony (Staff Bricolib)

Webmaster et fondateur de Bricolib.