Y’a de l’électricité dans l’air

Au sens figuré, cela signifie que c’est orageux. Qui dit orage, dit restons bien à l’abri à la maison. C’est donc l’occasion de tester ma dernière acquisition, mon tout nouveau joujou: un multimètre dit  “le partenaire idéal pour le circuit électrique que vous souhaitez mesurer“. Vous vous demandez probablement pourquoi du jour au lendemain, on acquiert un multi…,  multi-quoi d’ailleurs ? Des éléments de réponse ci-dessous…

Mises en situation
Avant de passer le cap de m’offrir ce nouvel instrument de bricolage, il m’a fallu être face à plusieurs déconvenues. Peut-être allez-vous vous reconnaître dans ces situations plus ou moins rocambolesques, mais surtout agaçantes.
Il y a quelques mois, je prenais ma voiture pour aller chercher mon drive (et oui, on bricole, et on se nourrit aussi ! A quand une rubrique culinaire sur Bricolib.net? Euh…). C’était un samedi hivernal, de grand froid. En période de confinement, autant dire qu’entre télétravail et autres restrictions, la voiture ne bougeait pas beaucoup de son parking. La Pépette a fort bien démarré et m’a parfaitement conduit sur 2 km jusqu’au supermarché pour remplir mon coffre de vivres. Par contre au moment de redémarrer pour rentrer ranger mes provisions, rien, de rien. D’où venait le problème ? Probablement de la batterie, mais comment en avoir le cœur net ?
On s’en fait une deuxième : c’est orageux donc toute la famille reste à la maison. Branle-bas de combat : ménage, lessive, lave-vaisselle (autant optimiser le temps !), pendant que Monsieur joue sur sa console, que Fiston fait des jeux en ligne sur le PC et que la Grande se refait une beauté sèche-cheveux et lisseur en mains (qui a dit la famille stéréotype ?). Si je m’octroyais une petite pause café ? Je branche ma machine à café et CLAC, tout disjoncte. Panique et crise générale : l’orage a créé une coupure de courant ? Bah non c’est allumé chez les voisins ! Alors quoi ?

Comment ça marche ?
La solution face à ces 2 situations aurait été de posséder le fameux outil nommé multimètre. Il s’agit d’un ensemble d’appareils de mesure électriques qui sont regroupés dans un même boitier. Vous le connaissez peut-être sous le nom de « contrôleur universel ». C’est d’ailleurs pour sa polyvalence que mon choix s’est porté sur lui : il mesure tant l’intensité que la tension et la résistance du courant électrique. Pour avoir la certitude que la batterie de ma voiture était HS, mon réparateur (merci Papa) a branché son multimètre. Idem lorsque la maison a disjoncté : tout le monde étant branché (au sens propre), une des lignes électriques était donc en surtension, mais laquelle ? Merci multimètre de nous avoir renseignés (si ça vous intéresse, on a dû choisir de couper la console de jeux).
En termes plus techniques, le multimètre teste le courant continu et/ou alternatif. On peut également l’utiliser sur des résistances ou des composants électriques, même dont l’intensité est faible. Je pense à pouvoir vérifier la charge des piles par exemple. Pour les plus férus, car ça demande un minimum d’expertise, le multimètre sera un très grand allié lors d’une installation de ligne.

Prise en main
On peut s’entraîner avec une pile ou une ampoule (que l’on sait en état de fonctionnement et dont on connaît le voltage). Il conviendra de sélectionner le mode de tension adéquat sur le boitier. Placez ensuite les pointes de chacun des cordons de mesure aux extrémités de la pile, ou sur le culot de l’ampoule. Le résultat indiqué sur l’écran vous indiquera l’état d’usure de la pile. Pour l’ampoule, il s’agira de définir son état de fonctionnement : plus la mesure se rapproche de l’infini, plus la continuité du circuit est mauvaise. Voilà de quoi occuper une journée pluvieuse pour être fin prêt en cas de situations précitées ! Sachez toutefois que si vos doigts touchent les pointes de contact, le courant de mesure peut être détourné et vous indiquer une mesure erronée.

Ses petits frères et sœurs
Le multimètre est donc 3 en 1. Il fait le job de l’ampèremètre en mesurant l’intensité du courant et celui du voltmètre pour la tension électrique. L’unité de mesure de l’intensité électrique est l’Ampère (d’où l’ampèremètre). Quant au voltmètre, il chiffre la tension en… volt ! Si vous souhaitez donc vous spécialiser dans l’une ou l’autre de ces mesures, un appareil spécifique pourrait alors vous combler autant que mon multimètre.

15 mai 2021 7 h 52 min

424 total de vues, 1 aujourd'hui